2020 © CHLOÉ BEAULAC

CES LIEUX QUI NOUS HABITENT | THE PLACES THAT INHABIT US
Liste de prix sur demande
Price list on request


MONOLITHE, 2020
Impression au jet d’encre sur papier Hahnemüele,
montée sur foamboard sans acide
109.22 x 68.58 cm / 43 x 27 pouces
Édition 1/3


RADEAU, 2020
Impression au jet d’encre sur papier Hahnemüele,
montée sur foamboard sans acide
109.22 x 68.58 cm / 43 x 27 pouces
Édition 1/3


BARAQUE, 2020
Impression au jet d’encre sur papier Hahnemüele,
montée sur foamboard sans acide
109.22 x 68.58 cm / 43 x 27 pouces
Édition 1/3


PLANQUE, 2020
Impression au jet d’encre sur papier Hahnemüele,
montée sur foamboard sans acide
121.92 x 68.50 cm / 48 x 27 pouces
Édition 1/3


GALERIE DES GLACES, 2020
Impression au jet d’encre sur papier Hahnemüele,
montée sur foamboard sans acide
121.92 x 68.50 cm / 48 x 27 pouces
Édition 1/3


ESPRIT DES LOUPS, 2020
Impression au jet d’encre sur papier Hahnemüele,
montée sur foamboard sans acide
109.22 x 68.58 cm / 43 x 27 pouces
Édition 1/3


SANCTUAIRE DU ROCHER, 2020
Impression au jet d’encre sur papier Hahnemüele,
montée sur foamboard sans acide
68.50 x 68.50 cm / 27 x 27 pouces
Édition 1/3

CANYON, 2020
Impression au jet d’encre sur papier Hahnemüele,
montée sur foamboard sans acide
68.50 x 68.50 cm / 27 x 27 pouces
Édition 1/3


MÉMOIRES D’OMBRES, 2020
Installation
Plumes découpées à la main dans du papier, médiums mixtes, fil, miroir en plexiglas, perles de chapelets, peaux de loup, sable et pierre.

VUES D'EXPOSITION
Au Centre d'exposition de Val-David, 2020

MISSIONS PHOTOGRAPHIQUES DES LAURENTIDES

En tant que Lauréate des Missions photographiques des Laurentides, c’est avec beaucoup de plaisir que je présenterai la série Ces lieux qui nous habitent | The places that inhabit us au Centre d’exposition de Val-David dès juin 2020, puis un volet d'art public temporaire aux Rencontres internationales de la photographie en Gaspésie, dès juin 2021. Je tiens à remercier ces collaborateurs et le soutien de Loto-Québec.

À l'automne 2019, j'ai pris part à une résidence d'exploration sur le grand territoire des Laurentides. J'ai parcouru celui-ci en commençant par des lieux qui ont été choisis pour leurs rapports avec les souvenirs de mon enfance, des lieux qui m'habitent depuis toujours. Je tenais à commencer mon exploration par l'ancien chalet de ma Tante, ou j'ai passé plusieurs étés. N’y étant pas retourné depuis plus de 24 ans, je voulais ressentir le territoire des Laurentides dans une atmosphère de souvenance. Après beaucoup de recherche, plusieurs kilomètres parcourus en voiture et en bateau, je me suis enfin retrouvé en ce lieu, d'où vient cette étroite connexion avec les Laurentides. La chaloupe accostée au quai de mon enfance, où ni route, ni sentiers, ni électricité se rendent, j'ai retrouvé le chalet de mon enfance ou je me suis senti rempli de sollicitude, d'un sentiment de grandiose. En ce lieu, les souvenirs devinrent alors palpables. Ce lieu, en tant d'années, n'avait pas changé. La végétation, l'odeur, le chalet et son mobilier, tout y était. C'était comme si je pouvais enfin mettre la loupe sur de lointains souvenirs, qui s'était transformés / déformés avec les années de distance. Je pouvais alors, ressentir ce territoire qui m'habite.

Je m'aperçus alors que le lieu me semblait maintenant beaucoup plus petit. J'imaginais les espaces, plus vastes et plus étendus. Mais, les lieux imaginaires que je m'étais créés à partir des presqu'îles, les maisons atypiques, y étaient toujours. Je transpose mes fictions à divers lieux choisis, comme pour me les approprier. Ce détournement éphémère, et fictif tangue entre l'univers des possibles et des impossibles, ce sont ces lieux qui m'habitent.

-------

Au cours de mon exploration dans les Hautes et Basses-Laurentides, j'ai gardé ce sentiment, qui mon inspirée la suite des mes explorations. Je vous présente ces oeuvres, qui tanguent entre la frontière du rêve et de la réalité. Ce sont mes points de repère, des lieux et endroits précis, qui m’ont servi à m’orienter et que je considère comme identitaires aux Laurentides.

Les prises de vues exploratoires ont été réalisées avec plusieurs caméras : Polaroids, Instax Wide, Fuji numérique, Canon numérique, Zenza Bronica et iPhone.

VIDÉO
Ces lieux qui nous habitent | Chloé Beaulac
(La Fabrique culturelle-Juin 2020)

Merci au soutien et au dynamisme de la direction et des équipes de Loto-Québec, des Rencontres internationales de la photographie en Gaspésie ainsi qu'au Centre d'exposition de Val-David.